Toute l’actualité > Entreprise de la semaine > A3Digital à Saint-Laurent du Var

A3Digital à Saint-Laurent du Var

Cinq questions à David Muratori, président et co-fondateur de A3Digital

L’entrerpise

A3Digital

1567, route Pugets
6700
Saint-Laurent du Var

09 72 40 27 46

contact@a3digital.agency

https://fr.a3digital.agency
Quel est le profil et l’histoire de votre entreprise ?

A3Digital est une agence indépendante de communication web créée en 2004. A l’origine spécialisée dans les sites internet vitrines, l’entreprise s’est assez vite réorientée vers la création de sites marchands en développant, dès 2009, sa propre solution logicielle expérimentée à travers notre site de vente en ligne de bijoux, Bijouxenvogue, toujours en activité et qui constitue aujourd’hui le laboratoire d’essai de nos différents outils et technologies. L’agence travaille avec les plus gros pure-players de la Côte d’Azur comme EnvoiDuNet, Misaki, BrazilianBikiniShop ou encore Smoking, et propose à ses clients e-commerçants des prestations variées : définition d’une stratégie digitale, création de site, design et identité visuelle, accompagnement marketing… Et ce, dans l’objectif de renforcer leur présence sur la toile et donc leurs facturations. A3Digital emploie trois personnes et s’appuie sur un réseau composé d’une quinzaine de freelancers. Elle a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros.
Quelle est sa valeur ajoutée ?

Le savoir-faire, assurément. Nous avons su nous entourer d’une équipe d’experts en technologie et marketing web nous permettant d’apporter une réelle valeur ajoutée à nos clients e-marchands, notamment dans la définition et la déclinaison de leur identité digitale. C’est pourquoi nous sommes plutôt positionnés sur le segment haut de gamme de notre métier.
Quels sont vos priorités et besoins pour l’année à venir ?

En 2019, l’accent sera mis sur la visibilité et la notoriété de l’agence. Nous avons développé des technologies en interne qui méritent d’être connues et illustrent nos compétences. Il s’agit de la faire-savoir. Nous envisageons également d’étoffer l’effectif, les profils sont encore à définir. Enfin, nous réfléchissons à la possibilité de nous engager dans une démarche de levée de fonds pour soutenir le développement de notre site bijouxenvogue. Lequel, de par nos expertises, pourrait tout à fait concurrencer les plus gros acteurs du marché.
Avez-vous déjà utilisé les prestations de la CCI ?

Non, pas encore. Toutefois, j’ai participé en novembre 2017 à la soirée Connexion Clients organisée par et à la CCI. Ce fut un moment d’informations et d’échanges dédiés aux enjeux et outils de la relation clients comme les réseaux sociaux. Un sujet que nous n’avons pas encore développé à l’agence par manque de temps et d’expertise et que nous souhaitons combler.
Quelle est votre devise en tant que chef d’entreprise ?

Le travail bien fait.