Toute l’actualité > Energie, une filière chargée à bloc

Energie, une filière chargée à bloc

Le 28 février, la filière énergie tenait sa réunion annuelle. Au programme, bilan 2018 et perspectives 2019 avec comme point d’orgue, la construction et la promotion d’un référentiel pour bâtiment Smart Grid Ready.

Fidèle à sa mission d’animation de la filière énergie, la CCI Nice Côte d’Azur conviait en février dernier les acteurs locaux du secteur à l’occasion d’une réunion annuelle. L’heure était ainsi au bilan des actions menées en 2018 et à l’annonce des perspectives 2019. Que faut-il en retenir ?Que l’action menée par la CCI Côte d’Azur pour répondre aux enjeux énergétiques porte ses fruits sur les deux objectifs qu’elle s’est fixée. D’une part, assurer la promotion du savoir-faire azuréen des acteurs de l’énergie. Et d’autre part, proposer des solutions d’amélioration de la performance énergétique aux entreprises du territoire. Optimiser l’efficacité énergétiqueDu territoire mais pas seulement car, aujourd’hui – et c’est un des points forts –  la CCI Nice Côte d’Azur bénéficie d’une expertise reconnue nationalement en matière de référentiel pour les bâtiments Smart Grids Ready (SGR). C’est-à-dire capable d’accueillir (car conçu à l’origine pour) un réseau énergétique intelligent – les fameux Smart Grids – dont la mission est d’optimiser l’efficacité énergétique. La CCI s’est donc impliquée sur un sujet, situé entre constructeurs et utilisateurs, en élaborant une série de préconisations quant à l’élaboration et la réalisation d’immeuble SGR. Quand on sait que l’exploitation d’un bâtiment est ce qui coûte le plus cher à l’entreprise, (70 % de l’investissement total) on comprend mieux tout l’intérêt de la chose. D’autant plus que le bénéfice attendu ne se limite pas à l’aspect financier, mais permet aussi jouer aussi sur d’autres registres : création de valeur verte, amélioration du confort utilisateur…Désormais, et ce sera l’un des objectifs principaux de la feuille de route 2019, la CCI Côte d’Azur va œuvrer auprès des donneurs d’ordres et des responsables politiques pour que ce référentiel, sans équivalant actuellement en France, soit intégré dans tous projets d’urbanisme. D’ailleurs, l’établissement public d’aménagement Nice Eco-Vallée – qui porte le projet de Nice Meridia – la déjà intégré dans sa démarche. La Métropole Nice Côte d’Azur pourrait elle aussi le prévoir dans le cadre de son prochain PLU. En attendant, et pour prouver que ce référentiel est pertinent, un challenge SGR sera bientôt lancé et les résultats dévoilés lors d’Innovative City, salon consacré à la ville numérique, qui se déroule à Nice en juillet prochain. Nous y reviendrons en temps utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *