Toute l’actualité > Un jour un talent > Entretien avec Hortense Plainfossé, fondatrice de NissActive (Grasse)

Entretien avec Hortense Plainfossé, fondatrice de NissActive (Grasse)

“Nous valorisons la richesse de la nature sans la surexploiter”. A peine née et déjà triplement primée. La jeune entreprise innovante NissActive a en effet reçu ces derniers mois le Prix de la Fondation UCA, le second prix du concours Oui à l’industrie organisé par l’Institut de la Réindustrialisation et le second prix du Golden Trophy de P-Factory. Entretien avec sa fondatrice, étudiante entrepreneuse, Hortense Plainfossé.

L’entrerpise

Nissactive

Espace Jacques-Louis Lions
6130
Grasse

04 83 66 17 60

hortense.plainfosse@nissactive.com

http://www.nissactive.com
Présentez-nous votre entreprise, votre histoire…

J’ai débuté ma thèse en novembre 2016 au sein de l’Institut de Chimie de Nice, portant sur la recherche et le développement d’actifs cosmétiques d’origine méditerranéenne pour la réparation cutanée. Elle est financée par les Laboratoires Jyta, basés à Carros et spécialisés dans la formulation cosmétique. Très vite, les premiers résultats obtenus se sont avérés prometteurs, ce qui m’a poussé à créer NissActive en octobre 2017 afin de les valoriser au-delà de la simple commercialisation de licence et de me préparer un avenir professionnel dans l’entreprenariat. Grégory Verger-Dubois, dirigeant de Jyta, s’est associé à l’aventure. Mon directeur de thèse, Xavier Fernandez, devrait nous rejoindre prochainement. NissActive est implantée à la pépinière InnovaGrasse et dispose, via un contrat de collaboration avec l’Université Nice Sophia Antipolis, d’un accès aux laboratoires de l’Institut de Chimie de Nice et du master Foqual de Grasse. Elle compte deux personnes, dont une post-doctorante, et s’adresse aux entreprises de formulation cosmétique.
Quels sont vos atouts qui, selon vous, ont fait la différence pour obtenir ces distinctions ?

NissActive développe en particulier trois ingrédients qui ont fait ou vont faire l’objet de publications scientifiques ou de dépôt de brevet. Il ne s’agit donc pas de produits marketing mais de principes actifs efficaces. De plus, nous travaillons sur la biodiversité locale que nous souhaitons valoriser de manière raisonnée. Il ne s’agit pas de surexploiter la richesse de la nature, mais de l’utiliser à bon escient. Je pense que c’est cette approche rigoureuse et raisonnée de l’activité de NissActive qui a été appréciée par les différents jurys.
Quels sont vos projets en cours pour le développement de votre entreprise ?

Trois ingrédients sont en cours de développement, dont deux dédiés à des applications anti-âges. Ils sont issus de co-produits de l’agriculture, comme la partie aérienne des chênes truffier pour l’un d’entre eux. Le troisième ingrédient tient en un principe actif pour la réparation cutanée développé à partir de la germandrée lisse. C’est une plante que l’on trouve dans la région mais qui n’a fait l’objet d’aucune étude alors qu’elle présente de nombreux intérêts. C’est pourquoi un dépôt de brevet a été réalisé en juin dernier. L’objectif aujourd’hui est de finaliser les tests de toxicité des deux premiers ingrédients pour une mise sur le marché au premier semestre 2019. Il s’agit également de poursuivre nos recherches et de développer notre pôle accompagnement et développement sur-mesure pour s’adapter aux besoins des clients et du marché.
Quelle dirigeante êtes-vous ?

Selon ma collaboratrice, je suis volontaire, impliquée, à l’écoute et déterminée.
Réseaux sociaux

www.facebook.com/NissActive/www.linkedin.com/company/nissactive-sas/www.twitter.com/NissActive?lang=fr

create_question_response(,)]

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :