Toute l’actualité > Entreprise de la semaine > eSport Management à Sophia Antipolis

eSport Management à Sophia Antipolis

Cinq questions à Tristan Berguer, dirigeant-fondateur avec Guillaume Golfieri d’eSport Management

L’entrerpise

Esport Management

400, avenue de Roumanille
6410
Biot

04 93 00 12 05

contact@esport-management.com

http://www.esport-management.com
Quel est le profil de votre entreprise ?

eSport Management est une SSII créée en mai 2017 dédiée au management des équipes eSportives. Depuis octobre dernier, elle propose le premier environnement web pour les acteurs du monde du sport électronique, un marché en plein développement qui a enregistré une croissance de 586% depuis 2012. Concrètement, eSport Management cherche à professionnaliser cette discipline, essentiellement pratiquée par un public jeune, lequel n’a pas forcément l’expérience qui va bien en matière de management. C’est pourquoi nous apportons une plateforme web qui propose des outils de gestion (budget, planning, stratégie, statistique, etc.) dédiés. A ce jour, trois interfaces sont opérationnelles. Elles s’adressent respectivement aux joueurs (diagnostic des points forts et faiblesses, guide d’entrainement…), aux équipes (CRM dédié) et aux structures (entreprises ou associations qui fédèrent des équipes de joueurs). eSport Management compte 8 personnes et s’appuie sur un business model freemium pour développer son chiffre d’affaires.
Quelle est sa valeur ajoutée ?

Notre connaissance du monde de l’eSport, un univers de passionnés où le respect des codes et des valeurs s’avère capital. C’est ce qui nous distingue des autres acteurs qui cherchent à investir le marché. En tant qu’anciens joueurs, membres d’une équipe semi-pro, nous avons pu identifier le principal point faible du marché, à savoir le manque de communication et d’organisation entre les joueurs. Nous avons donc proposé, dès mars 2017, une première plateforme basique sur laquelle plus de 600 membres se sont inscrits en seulement 48 heures. Face à cet engouement, nous avons décidé d’aller plus loin en créant eSport Management.
Quels sont vos objectifs pour 2018 ?

D’abord, compléter la plateforme. Deux nouvelles interfaces vont être mises en ligne en ce début d’année. La première tient en une marketplace, la seconde en une interface dédiée aux partenaires. L’idée est de permettre aux marques et entreprises qui veulent toucher le public des millennials d’être visible via de la pub, une boutique dédiée ou une interface sur mesure. Autre chantier important, l’international que nous prévoyons d’ouvrir à partir de mars. Le site sera ainsi traduit en cinq langues (français, anglais, espagnol, suédois et chinois). Enfin, nous travaillons à une levée de fonds pour accompagner notre développement, notamment en matière de recrutements.
Si vous recrutez, quels profils recherchez-vous ?

Nous voulons aller vite, c’est pourquoi nous souhaitons recruter une dizaine de personnes, des développeurs web majoritairement mais aussi des personnes pouvant nous aider à construire notre communication. 
Quelle est votre priorité du moment ?

Stabiliser la plateforme, finaliser les développements en cours afin de garder notre avance technologique et rendre notre offre « plus sexy » avant de nous lancer à l’international.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :