Toute l’actualité > Industrie : Carros devient territoire pilote des Alpes-Maritimes

Industrie : Carros devient territoire pilote des Alpes-Maritimes

Le tout premier protocole d’engagement « Territoires Industries » de France a été signé le 18 mars dernier à Carros. Il permettra à cette zone industrielle de gagner en attractivité et en innovation grâce à un dispositif d’actions concrètes permettant aux entreprises de se développer.

Avec la signature de ce protocole par la Métropole Nice Côte d’Azur et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec l’Etat, Carros devient ainsi le territoire pilote du nouveau programme national lancé en octobre 2018 par le Premier Ministre Edouard Philippe et doté d’un budget de 1,36 milliard d’euros. « Territoires Industries » a pour objectif d’accompagner 124 territoires français dans le développement de leur projet industriel, en s’appuyant notamment sur les métropoles et les régions. La Région Sud s’est activement mobilisée dans le pilotage de cette démarche afin d’accompagner le développement de ses 7 territoires à forte identité industrielle. Deux ont été choisis comme territoires pilotes : « Carros » et « Aix-Rousset-Gardanne ; Istres-Fos-Marignane-Etang de Berre ». Carros-le-Broc est le plus importante zone industrielle des Alpes-Maritimes. Elle compte 600 entreprises, représentant 10.000 emplois et 1 milliard d’€ de CA. Le projet de développement est incarné par Charles Scibetta, maire de Carros et Jacques Chevallet, président d’Arkopharma. Il est articulé autour des quatre grands besoins des territoires industriels :Répondre aux difficultés de recrutement dans l’industrie,Innover pour permettre aux PME d’entrer dans l’industrie de demain,Attirer pour rester compétitif en développant le foncier et le très haut débit, et enfin,Mettre en place des appel à projets en vue d’encourager le recours aux mesures de simplification. Tout en mettant en avant deux axes essentiels : le développement durable (déploiement des énergies alternatives, extension de la gestion collective des déchets industriels, amélioration de la sécurisation routière…) et l’innovation technologique (smart city, industrie 4.0…). La filière Industrie représente aujourd’hui 10 milliards d’euros dans les Alpes-Maritimes. Il y a de fortes chances qu’elle dépasse la filière Tourisme (12 milliards d’euros de recettes générées en 2017) dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *