Création, reprise et développement d’entreprise : les clés du financement

Vous cherchez un financement pour vous lancer ou développer votre entreprise, combler un manque de trésorerie ou encore recruter ? La CCI Nice Côte d’Azur peut vous aider dans l’évaluation de vos besoins et la recherche de solutions pour financer votre projet.

La recherche de financement est une question centrale pour tous les entrepreneurs. Elle se pose d’abord à la création et la reprise d’une entreprise. Mais elle peut également surgir en phase de développement ou dans les périodes de transition. Bref, c’est une problématique de tout instant pour les porteurs de projet qui doivent apprendre à convaincre les financeurs afin d’entreprendre sereinement.

Mais quelles sont les informations à fournir aux financeurs pour les convaincre si vous avez besoin d’une aide financière ? Comment mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un financement ? Voici quelques éléments de réponse pour soutenir votre dossier de demande de prêt ou aide financière.

Obtenir un financement à la création ou reprise d’entreprise

Si vous n’identifiez pas précisément vos besoins dès le départ, la course au financement peut s’avérer ardue ! La présentation de votre modèle d’affaires dans un business plan est en ce sens incontournable pour trouver des financements. C’est sur cette base commerciale et financière que les financeurs accepteront – ou non – de vous faire confiance et de soutenir financièrement la création de votre entreprise.

Étude de marché et plan de financement : vers la construction du business model

L’analyse commerciale et l’étude financière de votre projet ont toute leur importance dans la démarche de création ou reprise d’entreprise. Elles vont vous permettre de présenter le modèle économique (business model) de votre entreprise aux financeurs. Il s’agit ici de décrire la façon dont votre entreprise va pouvoir gagner de l’argent.

L’étude de marché permet de définir vos objectifs commerciaux : ce que vous allez vendre, à quels clients, pour répondre à quels besoins, pour quels bénéfices… Le plan de financement aborde, quant à lui, la question des moyens utiles et dépenses nécessaires pour atteindre ces objectifs.

Les 2 volets sont réunis dans un document essentiel au montage de votre projet : le business plan. C’est à partir de ces données que les financeurs vont pouvoir estimer la rentabilité de votre entreprise et décider de s’engager – ou non – à vos côtés.

Le business plan : élément incontournable de votre recherche de financement

Ce dossier écrit est un document crucial dans la recherche de fonds pour la création/reprise d’une entreprise. Il présente le projet d’entreprise dans sa globalité : l’entrepreneur et son offre, le marché et la concurrence en place, la stratégie commerciale à mettre en place, les besoins en financement.

La partie financière du business plan comprend en particulier :

  • un plan de financement initial : il s’agit d’estimer vos besoins financiers au démarrage de l’activité. Le plan de financement initial présente les immobilisations (corporelles, incorporelles et financières) et les liquidités (besoins en fond de roulement et trésorerie) nécessaires au lancement de l’entreprise ;
  • un compte de résultat prévisionnel présentant les charges et produits attendus ;
  • un plan de trésorerie détaillant mois par mois les encaissements et décaissements prévus durant l’année ;
  • un plan de financement à 3 ans construit sur la même base du plan de financement initial pour apporter une visibilité sur la pérennité de l’entreprise ;
  • un calcul du seuil de rentabilité correspondant au chiffre d’affaires à partir duquel l’entreprise peut payer toutes ses charges.

Si vous envisagez de créer ou reprendre une entreprise, n’hésitez pas à vous inscrire à notre programme de formation : 5 jours pour entreprendre. En participant à ces ateliers, vous pourrez y construire votre étude prévisionnelle (compte de résultat, plan de financement et plan de trésorerie) et connaître les critères pris en compte par les banquiers lors d’une demande de financement.

Les différents modes de financement de l’entreprise

Pour répondre aux besoins financiers liés à la création ou au développement de l’entreprise, l’entrepreneur peut recourir à de très nombreux moyens de financement : apport personnel, prêt bancaire, aides publics et subventions, prêts d’honneur et concours, fonds d’investissement…

Selon la nature du projet et son envergure, le financement peut être plus ou moins complexe. Le montage financier d’un projet entrepreneurial peut en effet nécessiter dans certains cas un montage financier associant différentes sources. On distingue généralement les fonds propres des fonds externes à l’entreprise.

Les fonds propres et quasi-fonds propres

Ce sont les capitaux détenus en personne par l’entrepreneur et ses associés (fonds propres), ou investis dans l’entreprise (quasi-fonds propres). A la création ou reprise d’une entreprise, l’entrepreneur finance très souvent son démarrage avec un apport personnel. En phase de développement, le dirigeant peut également compter sur les fonds de l’entreprise (compte courant ou comptes d’associés dans les sociétés). Une partie du capital social de l’entreprise peut par ailleurs servir à financer un projet de développement.

Les financements externes à l’entreprise

On désigne ainsi les fonds provenant d’organismes de financement externes. Il peut s’agir :

  • de financements bancaires parmi lesquels on trouve le crédit bancaire et le crédit-bail,
  • de financements participatifs de type crowd funding ou crowd lending,
  • de prêts d’honneur ou prêts à taux zéro,
  • d’aides financières publiques nationales ou locales,
  • ou encore de fonds issus de fonds d’investissements ou investisseurs privés (business angels)…

La liste est longue et sans doute incomplète tant les solutions de financement pour les entreprises sont nombreuses et variées. Vous avez donc tout intérêt à vous tourner vers un organisme spécialisé pour étudier votre situation et trouver le meilleur montage financier. La CCI Nice Côte d’Azur vous aide en particulier à construire votre business plan pour préparer au mieux votre demande de financement.

Vous pouvez par ailleurs vous tourner vers nos partenaires spécialisés dans les demandes de financement : l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE), Initiative, France Active, Réseau Entreprendre, Union Régionale des SCOP (URSCOP).

Pour simplifier vos démarches, vous pouvez bénéficier du parcours d’accompagnement Mon Projet d’entreprise (MPE). Ce programme régional d’aide aux entreprises vise à accompagner les entrepreneurs dans leurs projets durant toutes les étapes de la vie de l’entreprise : création et reprise d’entreprise, développement de la clientèle, évolution d’activité et transmission d’entreprise.

Comment identifier les solutions de financement adaptées à votre entreprise ?

Nos spécialistes vous accompagnent pour :

  • Analyser votre projet, évaluer votre besoin réel et identifier les dispositifs de financement publics et privés les plus adaptés à votre création ou développement d’entreprise,
  • Élaborer votre stratégie de financement,
  • Préparer votre dossier (diagnostic financier, validation de votre business plan…) et convaincre les financeurs.

Financer un recrutement dans mon entreprise

Le développement de votre activité passe par un renfort humain, mais vous n’avez pas les moyens financiers de recruter ? Vous êtes peut-être éligibles au dispositif ARDAN qui vous permet d’accueillir une personne (inscrite à Pôle Emploi) durant 6 mois à moindre coût.

Nos conseillers CCI vous accompagnent dans le montage du dossier de candidature à ce dispositif régional d’aide au recrutement d’un demandeur d’emploi.