fbpx
Aller au contenu

Ce décalage instauré depuis une vingtaine d’années était devenu obsolète au regard de l’évolution des habitudes d’achat. La CCI Nice Côte d’Azur qui s’est saisie du dossier, avec le soutien de la préfecture des Alpes-Maritimes, a obtenu de la Direction Générale des Entreprises l’alignement de la date des soldes d’été des Alpes-Maritimes sur la date nationale, et ce, dès 2023. C’est donc une première et surtout une excellente nouvelle pour les commerçants de notre territoire. Explications.

 

Origine du décalage

Il y a vingt ans, ce décalage était une requête des commerçants azuréens afin de s’adapter à la clientèle juillettiste. En s’alignant sur l’arrivée de cette dernière, cela permettait par conséquent de prolonger un peu plus les soldes au coeur de la saison.

Mais les comportements d’achat ont évolué notamment sous l’impulsion du développement du e-commerce. Et une forme de concurrence déloyale s’est installée au détriment des commerçants locaux d’autant plus qu’une grande partie du chiffre d’affaires des soldes se joue lors des premiers jours.

 

Des arguments tangibles entendus

La CCI Nice Côte d’Azur a réitéré sa requête en faveur des commerçants, à savoir aligner la date des soldes d’été des Alpes-Maritimes sur la date nationale. Elle a donc, fin 2022, consulté les présidents de fédérations d’associations de commerçants, la chambre syndicale des grands magasins et les directeurs de grands magasins, le bureau régional de la fédération nationale de l’habillement (FNH Région Sud Paca), ainsi que les maires des principales collectivités, pour évaluer le ressenti de l’ensemble des commerces dans les Alpes-Maritimes.

Les arguments avancés pour ce changement sont tangibles :

  • Être en phase avec les nouvelles habitudes d’achat, notamment au regard du poids de l’e-commerce ;
  • Fidéliser la clientèle locale ;
  • Rendre audible la communication nationale pour la clientèle azuréenne grâce à l’alignement de la date des soldes.

Autrement dit, les clients, dans l’incompréhension de ce décalage, et frustrés, car ne pouvant pas bénéficier des soldes au même moment qu’ailleurs, se sont mis à consommer dans les départements proches et pays transfrontalier ou sur Internet.

 

Jean-Pierre Savarino, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’azur : « Notre requête a été entendue. Je me réjouis de cette bonne nouvelle pour tous les commerçants azuréens. Les soldes d’été auront donc lieu dès 2023 à la même période qu’ailleurs en France. Et nos commerçants locaux pourront profiter de cette période faste au même titre que les autres. »

L’arrêté correspondant sera publié très prochainement.

 

Les prochains évènements

11 Mar

La CCI Nice Côte d’Azur organise la soirée annuelle de son Club Energie Côte d’Aur

à votre écoute

Nous contacter