Toute l’actualité > Un jour un talent > Entretien avec Domenica Ferraro, fondatrice de So Chic and Choc à Pegomas

Entretien avec Domenica Ferraro, fondatrice de So Chic and Choc à Pegomas

“Le développement de l’enseigne doit beaucoup à la communication” A 23 ans, elle ouvrait son premier son premier salon de coiffure. Quatorze ans plus tard, elle est à la tête d’un réseau de neuf salons, bientôt onze, sous l’enseigne So Chic and Choc, sélectionnée pour les Trophées Stars & Métiers organisés par Banque Populaire Méditerranée. Entretien avec sa dirigeante-fondatrice, Domenica Ferraro.

L’entrerpise

So Chic and Choc

1, promenade des Prés Vergers
6580
Pégomas

06 79 75 14 97

domenica@sochicandchoc.fr

Présentez-nous votre entreprise, votre histoire…

J’ai créé la marque So Chic and Choc en 2013 avec un premier salon de coiffure à Pégomas qui ne faisait que de la coiffure. Puis, j’ai diversifié l’offre en 2014 en y ajoutant des prestations esthétiques : bar à ongles, épilation, soin du visage et du corps, soin minceur… Un concept mixte coiffure/esthétisme qui a tout de suite pris si bien que les ouvertures de salons se sont enchainées : 2015 à Mouans Sartoux, avril 2016 à Cannes la Bocca, décembre 2016 à Cannes. Fin 2017, j’ai fait le choix de continuer le développement de l’enseigne en franchise avec l’installation d’une première franchisée à Fréjus. Aujourd’hui, le réseau So Chic and Choc compte neuf salons : quatre en propre, lesquels ont réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 1,7 M€, et cinq en franchise. Il emploie une soixantaine de personnes.
Quels sont vos atouts qui, selon vous, ont fait la différence pour obtenir cette sélection ?

Pour la sélection, je ne peux pas vous dire, mais en ce qui concerne le développement de l’enseigne, je pense que c’est le fruit d’un positionnement mixte, aux prix petits et à la pointe des dernières tendances et technologies. Surtout, j’investis beaucoup dans la communication, sous toutes ses formes : réseaux sociaux, e-mailing, campagne SMS, panneaux d’affichage, spots radio et sponsoring. Je suis persuadée que ça a grandement joué dans la notoriété et la visibilité de So Chic and Choc.
Quels sont vos projets en cours pour le développement de votre entreprise ?

Deux nouveaux salons vont ouvrir en 2019, un en propre à Mougins, l’autre en franchise dans le Var. Deux autres demandes sont actuellement à l’étude, toujours dans les Alpes-Maritimes ou le Var Est. Je ne souhaite pas aller hors de ce périmètre géographique. Un développeur de franchise m’a récemment contacté mais j’ai décliné, j’ai envie de garder la main sur le développement de l’enseigne et surtout de rester en proximité avec mes franchisées et les salariées. Piloter un réseau, ce n’est pas juste engranger des droits d’entrée, c’est aussi accompagner, motiver, et pour cela, il faut rester en contact.
Quelle dirigeante êtes-vous ?

Je suis une maman avant d’être un chef d’entreprise, donc très humaine, très famille. Je marche beaucoup au feeling, à la confiance.

create_question_response(,)]