Toute l’actualité > Actualité > Pôle Sciences du Vivant : un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros

Pôle Sciences du Vivant : un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros

Les derniers chiffres sont parus : l’enquête, menée auprès des entreprises de la filière en avril 2019, radiographie un des secteurs parmi les plus dynamiques de notre territoire.

L’observatoire économique Sirius-CCI, en partenariat avec la French tech Côte d’Azur, vient de publier sa dernière étude sur les Sciences du Vivant de la Côte d’Azur.

 

Quelles en sont les grandes tendances ?  Avec un parc très diversifié* composé de 379 établissements, le pôle – implanté principalement dans le bassin Grassois – poursuit sa progression pour atteindre un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros en 2018 dont 55% à l’export (2 milliards d’euros). En effet, on observe que 40% des entreprises ont une activité internationale, notamment les industries aromatique et pharmaceutique qui représentent à elles seules trois quart de l’activité à l’export.

 

Le pôle Science du vivant accueille 33 nouvelles entités en 2018, dont une grande partie sur les bassins d’Antibes et de Grasse, ce qui représente une hausse de +23%. L’accompagnement mené par les incubateurs et accélérateurs de jeunes pousses rencontre ainsi un franc succès. Durant ces trois dernières années, celles-ci ont globalement renforcé les secteurs déjà dominants du génie biomédical, de l’industrie cosmétique et aromatique (trois quarts des nouvelles créations appartiennent à ces secteurs).

En matière d’emploi, les résultats sont tout aussi positifs avec des effectifs en croissance pour atteindre 11 700 personnes en 2018, soit +4%.

 

En termes de développement, 34 entreprises ont indiqué avoir levé des fonds entre 2016 et 2018 pour un montant total de 363 M€. Les bassins de Grasse et d’Antibes suscitent l’intérêt des investisseurs. Si 30% des tours de table sont réalisés dans le secteur du génie biomédical, les sommes levées sont majoritaires dans le secteur pharmaceutique. 19 M€ de levées de fonds sont d’ores-et-déjà prévues par les entreprises pour la seule année 2019.

 

Enfin, les perspectives d’investissement sont bonnes : 68% des entreprises répondantes ont investi en 2018, principalement dans le secteur du génie biomédical. La volonté d’accroître les capacités de production est évoquée par un tiers des entreprises, principalement dans les bassins de Grasse et d’Antibes.

*Les secteurs d’activités sont : Industrie aromatique, industrie pharmaceutique, chimie, génie biomédical, cosmétologie, monde végétal.

Je contacte un conseiller

Observatoire Sirius
* Champs obligatoires
« Les informations recueillies ci-dessus font l’objet d’un traitement de données dont la finalité est la gestion de votre demande et la communication d’information sur les services de la CCINCA. La CCI Nice Côte d’Azur (20 bd. Carabacel – CS 11259 – 06005 NICE CEDEX 1, représentée par son Président) est responsable de ce traitement. Vous disposez de droits sur vos données. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. »

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :