Comment fonctionne l’alternance ?

Un seul contact pour vous informer sur l’alternance : Le Point A. La CCI Nice Côte d’Azur vous accompagne dans votre projet de recrutement. Contactez-nous !

L’alternance est un système de formation intégrant des périodes d’apprentissage en entreprise et en
centre de formation d’Apprentis (CFA). C’est une formation qualifiante et diplômante. L’alternance
 permet d’acquérir une expérience concrète de son futur métier mais aussi une connaissance réelle de la
vie en entreprise. L’alternance concerne tous les secteurs d’activité et toutes les tailles d’entreprises. Elle
 concerne les diplômes du CAP au BAC+5.

Pourquoi recruter un alternant ?

Recruter un alternant présente de nombreux avantages pour une entreprise comme celui de former un futur collaborateur à un métier et le faire adhérer à la culture de l’entreprise. C’est également un élément dynamisant qui apporte un œil nouveau sur un métier et sur l’entreprise.

L’Alternance pour l’entreprise

C’est l’occasion de découvrir de jeunes talents formés à la culture de leur entreprise et pour les maîtres d’apprentissage, de transmettre leur savoir-faire. Véritable atout pour l’entreprise, l’alternant pouvant être intégré à l’issue de son contrat, sera immédiatement opérationnel.

Les avantages pour l’entreprise

  • Des aides financières pour aider à recruter un alternant sous conditions d’éligibilité
  • Un sas de pré-recrutement
  • Un moyen de dynamiser et de renforcer vos équipes
  • Une opportunité de valoriser l’expérience de vos collaborateurs par la transmission de leurs compétences en qualité de tuteur
  • Un engagement sociétal en favorisant l’insertion professionnelle des jeunes

Les différents types de contrat en alternance

La formation en alternance est articulée autour de deux types de contrats de travail : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Dans la pratique, ce sont essentiellement des contrats d’apprentissage qui sont signés. Découvrez les explications et détails des différents types de contrats en alternance.

Le contrat d’apprentissage

Tout employeur du secteur privé et public non industriel et commercial peut conclure un contrat d’apprentissage.

Pour qui ?

Généralement, il s’adresse à des jeunes de 16 à 29 ans révolus.

Cependant, il est possible pour un jeune âgé d’au moins 15 ans est éligible s’il a terminé le premier cycle de l’enseignement secondaire (classe de 3ème)

Dans certains cas, il n’existe aucune limite d’âge à la conclusion du contrat d’apprentissage si :

– une personne est reconnue travailleur handicapé

– la personne a un projet de création ou de reprise d’entreprise qui ne peut être réalisé qu’en obtenant un diplôme ou un titre auquel prépare la formation

– la personne est un.e sportif.ve de haut niveau

Quelle qualification est préparée ?

Tout niveau de diplôme ou titre professionnel enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Les contrats d’Apprentissage concernent les diplômes du CAP au BAC+5.

Quelle durée ?

Le contrat d’apprentissage est généralement conclu en CDD sur la même durée que celle de la formation préparée par l’alternant : soit entre 1 et 3 ans. L’entreprise a néanmoins la possibilité de recruter l’alternant directement en CDI. Dans ce cas, la période d’apprentissage durera le temps de la formation.

Pour le travailleur reconnu handicapé, la période peut s’étendre sur 4 ans si nécessaire.

La durée de l’apprentissage peut être comprise entre 6 mois et 1 an si l’alternant prépare un diplôme ou un titre :

-de niveau inférieur à un diplôme ou titre déjà obtenu

-une partie a été obtenue par la Validation des acquis de l’expérience (VAE)

-la préparation a été commencée sous un autre statut, à condition que le nombre d’heures de formation dispensées en CFA soit au moins équivalent au minimum requis pour les formations en apprentissage.

 

Un contrat d’apprentissage est co-signé entre l’entreprise, l’alternant et un centre de formation.

Pour en savoir + …

Quels sont les centres de formation ?

L’alternant va suivre, hors de votre entreprise, une formation générale et/ou technologique, au sein, la plupart du temps, d’un centre de formation d’apprenti (CFA). Cet établissement spécialisé dans un secteur ou polyvalent est généralement crée par convention entre le conseil régional et un gestionnaire comme les CCI, les entreprises ou encore les fédérations…

L’activité du CFA est bien encadrée. Les contrôles de l’enseignement pédagogique et des finances sont opérés par l’Etat et la Région.

Cependant, le CFA n’est pas le seul établissement à accueillir les alternants. Les lycées professionnels, les universités et les grandes écoles peuvent également être habilités à former des alternants avec une activité tout autant encadrée.

Le contrat de professionnalisation

Tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue peuvent conclure un contrat de professionnalisation. Les établissements ou organismes publics à caractère industriel et commercial (EPIC), les entreprises d’armement maritime, les caisses d’allocations familiales peuvent également conclure des contrats de professionnalisation.

Pour l’exercice d’activités saisonnières, un contrat de professionnalisation en CDD est conclu

conjointement avec deux employeurs et un jeune âgé de 16 à 25 ans. Il est conclu dans l’objectif d’acquérir une ou deux qualifications.

Les entreprises de travail temporaire peuvent embaucher des salariés en contrat de professionnalisation en CDD dans les conditions de droit commun.

Les activités professionnelles en relation avec les enseignements reçus sont exercées dans le cadre des missions temporaires.

Pour qui ?

Le contrat de professionnalisation est ouvert aux jeunes entre 16 et 25 ans révolus et aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et + inscrits à Pôle Emploi. Il s’ouvre également aux personnes bénéficiant de l’Allocation adulte handicapé (AAH), de la prime d’activité, de l’Allocation spécifique de solidarité (ASS) ou aux anciens bénéficiaires d’un Contrat unique d’insertion (CUI).

Quelle qualification est préparée ?

Tout niveau de diplôme ou titre professionnel enregistré au RNCP, les certificats de qualification professionnelle (CQP) ou CQPI (CQP Interbranches) et les qualifications reconnues par la CCN de la branche professionnelle.

Quelle durée ?

Le contrat de professionnalisation peut être signé en CDD ou CDI. Généralement, pour le CDD, sa durée varie entre 6 mois et 1 an mais peut être prolongé jusqu’à 24 mois si un accord de branche le prévoit ou pour certains publics. En CDI, seule la période de formation s’effectue en alternance. Une fois le diplôme obtenu l’alternance s’arrête et le contrat de travail se poursuit.

 

Un contrat de professionnalisation est co-signé entre l’entreprise, l’alternant et un organisme de formation.

Quels sont les organismes de formation ?

L’alternant en contrat de professionnalisation suit une formation au sein d’un organisme de formation externe. Formateur indépendant, organisme de formation interne à une entreprise, lycée professionnel, association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA)… les possibilités sont nombreuses.

Quel niveau de rémunération ?

Rémunérations minimales :

Moins de 21 ans
Principe : 55% du SMIC.
Majoration de 10 % : 65% du SMIC pour le titulaire d’un diplôme ou d’un titre de l’enseignement technologique ou professionnel de niveau IV (Bac Pro, BP…

De 21 ans et moins de 26 ans
Principe : 70% du SMIC.
Majoration de 10 % : 80% du SMIC pour le titulaire d’au moins un diplôme ou d’un titre de l’enseignement technologique ou professionnel de niveau IV (Bac Pro, BP…)

Un seul contact pour vous informer sur l’alternance : Le Point A

Contactez-nous ! La CCI vous accompagne dans votre projet de recrutement

0 820 427 777 (gratuit depuis un tél. fixe)

pointa@cote-azur.cci.fr

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

2 commentaires sur “Comment fonctionne l’alternance ?

  1. Bonjour,
    Pourriez-vous m’adresser une convention de mini-stage en entreprise pour un lycéen.
    Merci d’avance.

  2. Bonjour,
    Nous vous invitons à contacter directement notre centre d’appel – 0 800 422 222 (gratuit depuis un poste fixe) afin de répondre correctement à votre demande.
    bien cordialement

Comments are closed.