Toute l’actualité > Entreprise de la semaine > Cinq questions à Coline De Georges, LUMIÅ

Cinq questions à Coline De Georges, LUMIÅ

La co-construction d’un nouvelle civilisation consciente et agissante

Quels sont le profil et l’histoire de votre entreprise en quelques mots ?

La création de LUMIÅ est issue de la volonté de ses fondateurs de participer à coconstruire une nouvelle civilisation consciente et agissante.

Nous souhaitons réinscrire l’activité humaine dans les limites de l’espace sûr (respect des limites planétaires régulant l’équilibre du système Terre) et socialement juste (visant à offrir la capacité à tout un chacun de satisfaire ses besoins de base). LUMIÅ consiste donc en 3 activités inscrites dans le paradigme de la soutenabilité forte : un centre de recherche-action spécialisé dans les modèles économiques innovants, visant à réinscrire l’activité humaine dans les limites de l’espace sûr (respect des limites planétaires régulant l’équilibre du système Terre) et socialement juste (visant à offrir la capacité à tout un chacun de satisfaire ses besoins de base) ; une école d’enseignement supérieur privée visant à former des porteurs de projets, pour créer des projets transformatifs viables, soutenables et désirables ; un centre de formation pour former les décideurs et cadres supérieurs à la transition écologique et sociale de leurs organisations.

Quelle est sa valeur ajoutée ?

Si nous écoutons la science, elle nous renseigne sur ce que nous devons faire. Par exemple, il faut que l’on réduise de 50% nos émissions de CO2 à horizon 2030. L’IPBES, équivalent du GIEC pour la biodiversité, est encore plus alarmiste. L’ONU considère que nous avons 10 ans pour renaturer un milliard d’hectares d’écosystèmes artificialisés pour préserver 60% de la biodiversité.

Les acteurs de l’éducation, de la formation visant la transformation des organisations dans une perspective de soutenabilité forte ne courent pas les rues. C’est pourquoi nous avons décidé de développer cette activité. Nous proposons aux entreprises et aux étudiants porteurs de projets des trajectoires de modèles économiques pour être à la hauteur de ces enjeux. Les entreprises disposent d’une capacité créative hors du commun. En fédérant et en organisant l’action collective, elles résolvent au quotidien des problèmes complexes. Ces qualités sont à mettre au profit de ces enjeux et non pas uniquement le gain de nouvelles parts de marché.

Quel(s) service(s) de la CCI avez-vous utilisé(s) et qu’en avez-vous retiré pour votre entreprise ?

Nous avons recensé nos formations sur la plateforme eDRH et participons également aux événements organisés par la CCI. Mais nous serions heureux de créer plus de synergies avec la CCI car nous partageons une finalité identique : renforcer le tissu économique de notre territoire sur les sujets d’avenir.

Quelles sont vos priorités et besoins pour l’année à venir ?

De faire connaitre nos formations : Nous avons développé un parcours de formation de haut niveau pour les dirigeants et décideurs des entreprises pour les aider à opérer une transformation profonde de leur modèle économique. Mais aussi de financer nos programmes de recherche-action : Nous lançons actuellement une étude internationale sur les modèles économiques régénératifs pour laquelle nous cherchons des partenaires financiers. Enfin de nouer des partenariats avec des entreprises qui souhaitent travailler sur la thématique de l’éducation en leur proposant de financer un ou des cursus d’étudiants grâce à des bourses de compétences.

Quelle est votre devise en tant que chef d’entreprise ?

Il y a ceux qui voient les choses telles qu’elles sont et se demandent pourquoi, et il y a ceux qui imaginent les choses telles qu’elles pourraient être et se disent pourquoi pas ?  (George Bernard Shaw)

LUMIÅ

Christophe Sempels : directeur Général

Coline De Georges : responsable partenariats et écosystème LUMIÅ

coline.degeorges@lumia-edu.fr

Tel :  06 62 78 99 82

https://www.lumia-edu.fr/

290 Chem. de Haute Combe, 06370 Mouans-Sartoux