Toute l’actualité > Entreprise de la semaine > Cinq questions à Francisco Nguyen, dirigeant de FAC Services

Cinq questions à Francisco Nguyen, dirigeant de FAC Services

« J’ai récupéré l’entreprise à 100% avec l’idée de l’orienter vers l’innovation pour apporter de nouvelles solutions à nos clients »

Quel est le profil, l’histoire de votre entreprise ?

FAC Services est née en 2012 sur une opportunité, celle de récupérer le marché de nettoyage de certains restaurants McDonald’s azuréens. Nous sommes ainsi entrés, mes associés et moi, dans le secteur par l’ultrapropreté et le nettoyage cuisine avec les contraintes qui y sont liées comme le travail de nuit. Puis, nous avons progressivement développé les marchés de la copropriété et du segment bureau. En 2016, j’ai récupéré l’entreprise à 100% avec l’idée de l’orienter vers l’innovation pour apporter de nouvelles solutions à nos clients. J’ai également rejoint le Club des Jeunes Dirigeants créé la même année par la Fédération des Entreprises de la Propreté afin de dynamiser les entreprises de la branche sur ce sujet-là. FAC Services intervient sur une zone de chalandise allant de Monaco à Cannes, elle emploie 17 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 900 000 euros.

Quelle est sa valeur ajoutée ?

L’innovation, dans la mesure où elle répond à la problématique de nos clients et correspond à notre taille d’entreprise. Ainsi, nous allons proposer aux ports dans le cadre de leur démarche de préservation de l’environnement une machine, développée par Adelya en coopération avec la Fédération, permettant de distribuer des produits d’entretien Ecocert et ultraconcentrés avec des vaporisateurs connectés. L’idée étant de diminuer l’utilisation du plastique en s’affranchissant des contenants, d’économiser du transport et les ressources en eau. Une autre innovation, interne à FAC Services cette fois-ci, est en cours de dépôt de brevet. C’est un de nos agents qui a eu l’idée d’une solution permettant aux containers de poubelles (déchets ménagers) de se nettoyer automatiquement. Cela permettrait à la fois de réduire les troubles musculosquelettiques de nos agents et de réduire l’impact plastique puisque les grandes housses qui protègent habituellement les containers n’auraient plus d’utilité.

Quels services de la CCI avez-vous utilisés et qu’en avez-vous retiré pour votre entreprise ?

C’est par l’intermédiaire d’un projet de croissance externe que je suis entré en contact avec la CCI. J’y ai découvert d’autres services, notamment celui consacré à l’accompagnement des entreprises dans leur initiative RSE qui permet de formaliser la démarche environnementale, financement compris.

Quels sont vos priorités et besoins pour l’année à venir ?

Il y a trois mois, nous avons acquis une solution de décapage écologique par aéro-gommage, capable de remettre à neuf les supports (sol, pierre, volet, mur…) sans les altérer. C’est un service que nous souhaitons développer. Nous avons commencé par les coques de bateaux et effectué quelques tests avec des mairies pour traiter les tags sur les murs. Nous sommes également en phase de recrutement, nous recherchons un chef d’équipe et des agents d’entretien.

Quelle est votre devise en tant que chef d’entreprise ?

Apprend à faire ce que tu aimes et à aimer ce que tu fais. Cette notion de plaisir est pour moi très importante. Nous sommes dans un métier de l’invisible et il me semble capital de donner envie aux agents d’apprendre à aimer ce qu’ils font. Les innovations nous aident à cela. Elles donnent un sens et un goût à notre travail.

FAC Services
857, route du Pont de la Manda
06610 La Gaude
Tél. : 04 93 56 48 31
contact@fac-services.fr
www.fac-services.fr