Toute l’actualité > Entreprise de la semaine > Cinq questions à Maxime Massiera, dirigeant de Aucop (Carros)

Cinq questions à Maxime Massiera, dirigeant de Aucop (Carros)

« L’entreprise est un bel outil qui expérimente, se remet en question pour répondre aux besoins des clients »

Quels sont le profil, l’histoire de votre entreprise en quelques mots ?

Aucop est une entreprise familiale créée il y a trente-quatre ans, que j’ai reprise il y a quinze ans. Elle est spécialisée dans la prestation audiovisuelle événementielle à travers deux activités : la location de matériel son, éclairage, vidéo, traduction simultanée, etc., ajoutée à un service décoration qui nous permet de proposer une offre globale pour les organisateurs d’événements. Nous touchons une clientèle haut de gamme pour des prestations type assemblée générale, congrès, lancement de produit, soirée de gala, événement privé… L’entreprise est présente à Nice, Marseille et Paris. Elle compte trente collaborateurs fixes et travaille avec plus de soixante intermittents du spectacle pour un chiffre d’affaires d’environ 7,5 millions d’euros (contre 10 millions avant Covid).

Quelle est sa valeur ajoutée ?

En dépit de l’épisode Covid, l’entreprise reste un bel outil, à taille humaine, qui expérimente, se remet en question pour répondre aux besoins des clients comme nous l’avons fait avec notre offre globale, technique et décoration. Nous n’avons pas vocation à devenir beaucoup plus grand car il y a chez nous une qualité de vie au travail qui nous démarque de nos gros concurrents et que nous souhaitons préserver.

Quels service(s) de la CCI avez-vous utilisé(s) et qu’en avez-vous retiré pour votre entreprise ?

Nous avons adhéré à La Place Business afin d’élargir notre réseau et prospects et participer à des tables-rondes en lien avec nos affaires, à l’instar de celle dédiée au tourisme d’affaires. Nous avons également pu présenter notre société lors d’un petit déjeuner dédié.

Quels sont vos priorités et vos besoins pour l’année à venir ?

Stabiliser la structure, retrouver l’équilibre financier et relancer la machine, en produits, en matériel, en équipe : il nous faut en effet recruter au moins une quinzaine de personnes pour re-staffer l’entreprise. Car après une reprise très violente en septembre 2021, tout a été de nouveau stoppé avec la vague Omicron. Cela fait deux mois et demi qu’il ne se passe plus rien, mais la reprise s’annonce en mars, les carnets de commandes commencent à se remplir.

Quelle est votre devise en tant que chef d’entreprise ?

Il faut être agile. Dans cette période si particulière, nous ne devons pas perdre le cap et continuer à se remettre en question au quotidien.

 

Aucop

Zone industrielle de Carros

1ère avenue – 5e rue

06510 Carros

04 92 07 90 00

aucop@aucop.com

https://aucop.com