Toute l’actualité > Un jour un talent > Entretien avec Camille Léandri, présidente et cofondatrice de Horse Sinergia (Cannes)

Entretien avec Camille Léandri, présidente et cofondatrice de Horse Sinergia (Cannes)

« Nous avons l’ambition de formaliser le marché de la co-pension des chevaux »

La jeune pousse Horse Sinergia s’invite dans le monde informel de la demi-pension des chevaux qu’elle entend formaliser au travers d’une plateforme dédiée. Entretien avec sa fondatrice, Camille Léandri, lauréate du prix de l’Entrepreneuriat féminin Cannes Côte d’Azur.

Présentez-nous votre entreprise, votre histoire…

Horse Sinergia est une entreprise fondée en 2020 qui développe une plateforme de services dédiée à la co-pension des chevaux. J’entends par co-pension la pratique jusque-là informelle de la demi-pension qui consiste à partager les frais et l’utilisation d’un cheval entre plusieurs cavaliers. Horse Sinergia a l’ambition de formaliser ce marché à travers une plateforme web qui vise à faire rencontrer les cavaliers dans une approche de confiance et de pérennité et les accompagner jusqu’à la fin de la co-pension. Celle-ci est opérationnelle depuis quatre mois et le lancement de notre premier service de mise en relation : un algorithme évalue les compatibilités et propose les profils qui matchent tant au niveau du cavalier, que du cheval et des modalités de la co-pension. A ce jour, nous comptons 600 inscrits et plus de 300 mises en relation.

Quels sont vos atouts qui, selon vous, ont fait la différence pour obtenir le prix de l’Entrepreneuriat féminin Cannes Côte d’Azur organisé par Les Premières Sud ?

L’équipe d’abord, soudée et qui couvre un large spectre de compétences, allant du management des activités équestres au développement de logiciel. D’ailleurs, tout a été fait en interne. Au total, nous sommes cinq avec une moyenne d’âge de 25 ans. L’idée ensuite : la pratique existait déjà mais fonctionnait plus ou moins bien. En formalisant ce marché, nous créons une vraie communauté à qui nous proposons reconnaissance et protection. Enfin, il s’agit certes d’un marché de niche, mais à fort potentiel. En France, on dénombre 2,2 millions de pratiquants loisirs, 600 000 licenciés et 560 000 propriétaires dont 50% seraient intéressés par un système de co-pension.

Quels sont vos projets en cours pour le développement de votre entreprise ?

A l’automne, nous allons lancer la deuxième partie de nos services, l’accompagnement Horse Sinergia. L’objectif est d’encourager les bonnes pratiques au travers de différents outils : appli de gestion du temps de travail et de soin du cheval, paiement via une plateforme sécurisée pour s’assurer de leur régularité et éviter les contentieux, création avec un avocat de notre propre contrat de mise à disposition en co-pension, mise en ligne d’un centre commercial virtuel consacré aux services et produits répondant à notre charte éthique sur le bien-être animal et le respect de l’environnement et développement d’une appli de messagerie dédiée.

Quelle dirigeante êtes-vous ?

J’ai à cœur l’esprit d’équipe autant dans les prises de décision que dans la vie quotidienne.

Réseaux sociaux

Facebook : @Horsesinergia

Instagram : @horsesinergia

Horse Sinergia

32, boulevard Jean-Baptiste Verany

06300 Nice

Tél. : 06 08 05 39 52

contact@horsesinergia.com

www.horsesinergia.com