Toute l’actualité > Actualité > L’industrie pèse le quart du PIB départemental !

L’industrie pèse le quart du PIB départemental !

Dévoilée à l’occasion du salon Industria Méditerranée 2019, l’étude sur le poids de l’industrie, réalisée par le cabinet Goodwill, répond à des questions essentielles. Comment l’industrie s’illustre sur la Côte d’Azur ? Ce secteur est-il aussi important que ceux du tourisme, des services ou du commerce ? Zoom.

Les résultats sont significatifs et témoignent du poids réel de l’industrie. Les 4 331 établissements de la filière génèrent une activité soutenant 98 000 emplois. Par un effet de propagation, la richesse totale produite par l’industrie est évaluée à 8 milliards d’euros, ce qui représente 25,1% du PIB (Produit Intérieur Brut) du département. A savoir que l’empreinte en valeur ajoutée tient compte de la richesse directe de l’industrie (44%), de la richesse indirecte créée par les achats aux sous-traitants et fournisseurs (24%) et de la richesse induite pour 32%.

Composé en majorité de TPE/PME, le département des Alpes-Maritimes s’illustre aussi par la présence de grands donneurs d’ordre dans les domaines de l’aérospatial, de l’aromatique, de l’électronique, de la santé…

Innovation forte, capital humain à haut niveau de formation, présence marquée à l’export sont les points forts auxquels s’ajoutent une image positive de la Côte d’Azur (climat, qualité de vie) et un attachement réel au département.

 

Cependant des défis restent encore à être relever. L’industrie souffrant d’un déficit d’image, l’enjeu est de la promouvoir, notamment en organisant des évènements vitrines comme Industria Méditerranée. Une offre de formations anticipant les besoins de demain, détectant les métiers en tension pourra contribuer à promouvoir un territoire et des talents aux compétences idoines.

Pour faire face aux défis de l’industrie du futur, il est aussi indispensable d’accompagner les petites entreprises industrielles dans l’accès à l’international afin d’ouvrir de nouvelles perspectives de marchés. Il apparaît également nécessaire de créer des synergies intersectorielles pour accélérer la mutation. Structurer les filières d’avenir à très forte valeur ajoutée, créer du lien start-up/tissu industriel en implantant les start-up directement dans des incubateurs au sein des zones industrielles sont autant d’axes de développement prometteurs.

L’attractivité industrielle du 06 passe aussi par une politique d’aménagement du territoire identifiant le foncier disponible afin de permettre l’aménagement des zones d’activité.

L’ensemble de l’étude est disponible en téléchargement ci-dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *