Toute l’actualité > Actualité > MDI et ses moteurs à air comprimé sortent du bois

MDI et ses moteurs à air comprimé sortent du bois

Les premiers véhicules utilisant la technologie de moteur à air comprimé développé par le motoriste à Carros arriveront sur le marché en 2020.

Discret depuis une dizaine d’années, le motoriste luxembourgeois revient sur le devant de la scène. Le groupe a invité en novembre dernier une poignée de sénateurs et députés à découvrir sa technologie de moteur à air comprimé développée par ses filiales carrossoises, CQFD et MDI Prod. Une opération séduction qui vise à pousser l’innovation de MDI comme une alternative “fiable et viable” au moteur thermique. “C’est le bon moment, explique son dirigeant Cyril Nègre. Après une longue période de R&D, nous entrons en phase industrielle avec l’objectif de lancer sur le marché nos premiers produits courant 2020”.

L’innovation tient en un moteur à air comprimé, propre et durable, autour duquel ont été développées différentes solutions pour la mobilité et le stockage d’énergie.

Parmi elles, la GreenAir, une voiturette dédiée aux golfs et complexes touristiques avec laquelle MDI entend attaquer le marché. “C’était une demande spécifique qui s’est révélée être une excellente opportunité de donner de la visibilité et de la crédibilité à notre technologie en attendant le lancement de véhicules nécessitant une homologation européenne”.

A savoir, l’AirPod 2.0, petit véhicule urbain pouvant atteindre une vitesse maximale de 80 km/h dont une trentaine de démonstrateurs assurera la promotion avant une mise sur le marché espérée d’ici à la fin de l’année. Des accords de production ont notamment été signés en Sardaigne avec la société AirMobility, portant sur la fabrication de 1000 véhicules par an sous licence MDI. Car le groupe n’a pas vocation à produire ses véhicules. Il cherche plutôt à promouvoir un mode de production locale, à échelle humaine, à travers la vente d’unités de fabrication clé en main associées à des licences de production pour des zones géographiques définies.

MDI a ainsi récemment contracté avec des investisseurs au Maroc, en Australie, en Espagne, au Mexique, aux Etats-Unis et en Italie. “Le contrat porte ici sur la remotorisation de bus léger”, précise le dirigeant, illustrant là le large champ des possibles ouvert par son moteur à air comprimé. “Notre technologie est scalable, elle peut aller partout, toucher énormément de marché, du véhicule au stockage d’énergie verte domestique, d’où notre volonté de nous associer à des partenaires industriels pour l’adapter à des produits de niche.

Dernier exemple en date : le partenariat avec Véolia Environnement qui a donné naissance à un véhicule de collecte de déchets non compactés, aujourd’hui en activité à Lille.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :