Toute l’actualité > Actualité > SoluCCIo, la solution sur-mesure pour relancer son activité

SoluCCIo, la solution sur-mesure pour relancer son activité

Ce programme, pris en charge par les opérateurs de compétences (OPCO) ou les fonds d’assurance formation, fournit aux dirigeants de TPE et PME des clés pour assurer la relance de leurs activités.

Porté par la CCI Nice Côte d’Azur, SoluCCIo prépare les TPE à la reprise. Les participants choisissent, en fonction de leur problématique, de réinterroger un ou deux leviers parmi les sept que propose le programme :

  • Repenser son positionnement et son offre,
  • Piloter sa trésorerie en anticipant les risques,
  • Capter des financements adaptés à ses besoins pour développer et financer des projets de croissance,
  • Déterminer les cibles prioritaires à prospecter et développer son chiffre d’affaires,
  • S’informer avec des outils de veille gratuits et automatisés pour ne manquer aucune opportunité de business et détecter les menaces,
  • Placer l’humain au centre de sa démarche pour sécuriser son recrutement et renforcer l’engagement de ses salariés,
  • Optimiser sa présence sur internet pour booster sa visibilité et fidéliser sa clientèle.

Ces sept leviers n’ont pas été définis par hasard. Ils s’inscrivent dans une logique de performance globale. Interdépendants, ils présentent néanmoins un ordre progressif. La clarification et l’amélioration des deux premiers, à savoir le positionnement de l’offre et la gestion de la trésorerie étant nécessaire pour assurer l’efficacité des cinq autres.

Mieux positionner son offre

« Master Yacht Services assure le gardiennage et l’entretien de bateaux, explique son fondateur Florian Arneodo. J’ai souhaité m’engager dans SoluCCIo parce que je suis à un moment charnière de mon activité. Je compte en effet recruter un collaborateur pour me permettre de me consacrer davantage au développement de mon entreprise. Réinterroger mon positionnement et la pertinence de mon offre afin de construire une stratégie globale m’a paru important avant de franchir le pas. Artisan de formation, je n’ai pas forcément le recul et les connaissances suffisantes pour le faire. Un premier entretien m’a permis de présenter mes activités et de définir mes attentes. Une journée a également été consacrée à vérifier la solidité de mon positionnement. Le formateur avait une expérience dans le nautisme et ça change tout. Le plan d’action réalisé à la suite de ces entretiens comprend de nombreux points d’amélioration et de diversification. Il indique que mon offre par rapport au marché est cohérente mais qu’elle peut être enrichie notamment avec des prestations annexes et une orientation davantage axée sur les services sur mesure : conciergerie, livraison, pressing, coaching, location etc. Autant de pistes très intéressantes que je vais creuser pour consolider mon positionnement. »

Maîtriser sa trésorerie

A la tête de Facec International, une galerie virtuelle et agent d’artistes, Bénédicte Lecat a choisi de s’intéresser principalement au levier Gestion de Trésorerie. « C’est mon talon d’Achille. D’emblée, le conseiller a mis le doigt sur des points d’amélioration indispensable. Nous avons notamment travaillé sur le seuil de rentabilité. J’ai ainsi pris conscience que je devais revoir ma façon de fonctionner dans son ensemble pour dégager des marges suffisantes en cohérence avec les prestations fournies. Car le programme ne met pas seulement le doigt sur les faiblesses. Il fournit aussi des clés pour améliorer la situation, optimiser des services ou les abandonner. Par exemple, le stockage des œuvres représente un coût dont je ne me rendais pas suffisamment compte et son prix n’est pas répercuté correctement. Cela paraît tout bête mais quand on est seule à tout gérer ce n’est pas évident d’avoir le recul nécessaire pour penser à tout. Autre exemple : le plan préconise de repenser ma gamme de prix en tenant compte de tous les frais annexes. Ainsi lorsque j’expose un artiste dans un salon, j’avais l’habitude de ne pas comptabiliser l’ensemble des coûts : déplacement, prix de la location des espaces, manutention, frais secondaires ce qui faussait mon budget et ne me permettait pas de dégager des marges suffisantes. La CCI met tout à plat et n’hésite pas à aller dans les moindres détails en s’attachant vraiment à la réalité de mon activité ».

Je contacte un conseiller

Photo de profil de Pascal HEBERT
Pascal HEBERT

    * Champs obligatoires
    « Les informations recueillies ci-dessus font l’objet d’un traitement de données dont la finalité est la gestion de votre demande et la communication d’information sur les services de la CCINCA. La CCI Nice Côte d’Azur (20 bd. Carabacel – CS 11259 – 06005 NICE CEDEX 1, représentée par son Président) est responsable de ce traitement. Vous disposez de droits sur vos données. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. »