Toute l’actualité > TPE : comment recruter efficacement le bon profil ?

TPE : comment recruter efficacement le bon profil ?

réussir son recrutement / comment recruter le bon profil

Pour développer et soutenir l’accroissement d’activité de votre TPE, vous avez besoin d’embaucher. C’est une bonne nouvelle ! Oui, mais…

Vous n’avez pas de service RH pour effectuer cette mission délicate qui peut vous coûter cher, notamment si le candidat recruté n’est pas le bon. Comment recruter efficacement le bon profil en 2019 en optimisant toutes les étapes ? Voici les méthodes et les outils digitaux à votre disposition pour réussir votre recrutement.

Définissez précisément le profil dont vous avez besoin

Avant tout, pour gagner du temps, il faut en prendre ! Oui, ne vous lancez pas dans une procédure de recrutement sans :

  • Définir vos réels besoins et détailler les missions du poste à pourvoir. Posez-vous les bonnes questions : pourquoi avez-vous besoinrecrutement, candidat, fiche de poste, entre d’un nouveau collaborateur ? Est-ce dû à un développement d’activité momentané ou à un départ en retraite ? Le nouvel embauché aura-il des perspectives d’évolution ? Quel est le budget pour ce recrutement et quel salaire pouvez-vous proposer ? Trouver les réponses à ces questions est indispensable pour cibler le bon candidat.
  • Établir le profil recherché. Une fois vos besoins clairement identifiés, définissez les compétences dont vous avez besoin. Doit-il avoir de l’expérience dans votre secteur ou peut-il être un jeune diplômé ? Est-il impératif qu’il soit bilingue pour développer l’activité sur les marchés étrangers ? Par exemple, si vous comptez proposer vos produits ou services dans les pays arabes, inutile que votre candidat parle parfaitement le chinois ! Faut-il qu’il maîtrise les fondamentaux du management ? Si vous recherchez un professionnel en sidérurgie, inutile qu’il sache manager une équipe…

Autant de compétences à évaluer précisément pour espérer trouver le candidat idéal ! Il arrive rarement qu’un seul profil réponde à toutes les exigences des recruteurs (ils oublient qu’un mouton à 5 pattes n’existe pas…). Essayez de rester raisonnable dans vos critères de sélection.

Ne bâclez pas cette étape sous prétexte de vouloir faire vite. 

 Une mauvaise définition du profil et des besoins serait la cause principale de l’échec d’une embauche.

En vous posant les questions AVANT de poster votre annonce, vous gagnerez du temps et en qualité de recrutement.

Rédigez une annonce de recrutement pertinente et attractive

Pour trouver le bon candidat, votre annonce de recrutement doit répondre à 3 critères.

1 • Cibler le bon profil

Listez précisément les compétences requises pour pourvoir le poste. Vous éviterez d’être noyé sous la masse de CV qui correspondent de très loin à vos besoins voire pas du tout ! 

Bon à savoir : une fois l’annonce de recrutement publiée, vous recevez trop de candidatures ? C’est le signe que vous n’avez pas été assez précis dans la rédaction de la fiche de poste et dans la définition du profil recherché. Cela vous servira d’exemple pour une autre fois…

2 • Être attractive pour se démarquer des offres de vos concurrents

N’hésitez pas à mettre en avant l’ambition de votre entreprise et ses objectifs de développement : c’est un bon moyen pour donner envie à des profils intéressants de rejoindre votre équipe. 

Mettez en avant les avantages à être salarié de votre société : 13e mois, plan d’épargne, participation aux bénéfices, chèques-restaurant, espace détente…

3 Être adaptée à Internet

Si vous n’êtes pas à l’aise dans la rédaction de l’annonce, consultez celles de vos concurrents sur les sites dédiés à l’emploi ! Cela vous aidera à rédiger une annonce de recrutement pertinente en ne gardant que le meilleur et en vous différenciant. 

Utilisez le vouvoiement : décrivez votre secteur et votre entreprise, puis précisez les compétences recherchées et enfin listez les différentes tâches de la mission. 

Concernant le salaire, si vous souhaitez l’indiquer pour éliminer les profils aux prétentions trop élevées, veillez à toujours parler en brut et à proposer une fourchette salariale. 

Bon à savoir : lors de la rédaction de l’annonce, soignez particulièrement l’intitulé. C’est le premier élément visible par un candidat. Il doit être suffisamment précis pour retenir l’attention de votre profil idéal et incitatif pour lui donner envie de lire la totalité de l’offre d’emploi.

Diffusez votre offre d’emploi sur le bon canal

Face aux nombreux moyens à votre disposition pour diffuser votre offre d’emploi, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. 

Le mieux est d’adapter votre canal de diffusion au profil recherché ! Si vous souhaitez recruter un community manager pour développer votre présence sur la toile, inutile de passer votre annonce sur Pôle Emploi. Elle aura beaucoup plus de chance d’atteindre sa cible sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Twitter…).

Les canaux de diffusion gratuits

Commencez par utiliser les moyens gratuits existants :

  • La cooptation. Faites jouer les réseaux de vos collaborateurs. Ils ont peut-être un proche qui correspond à vos besoins. Le bouche-à-oreille peut fonctionner. A vous de décider ensuite si vous offrez une prime au salarié qui a contribué à une embauche réussie.
  • Votre site web. Si vous avez un site Internet, utilisez-le pour déposer votre offre d’emploi. Créez un espace dédié et facilement identifiable par les internautes. 
  • Les sites officiels. Pôle Emploi pour tout type de poste et l’Apec pour des emplois cadres sont des bons canaux de recrutement gratuits. Des sites régionaux permettent également de proposer gratuitement une offre dans une région spécifique.

Les jobboards, outils efficaces de recrutement

Les sites web de recrutement (ou jobboards en anglais) sont incontournables pour dénicher des profils intéressants. Il faut cibler le bon en fonction de vos attentes :

  • Sites généralistes (Cadremploi, Monster, Keljob…). Ils ont l’avantage de d’attirer un grand panel de candidats potentiels avec un nombre de vues élevé. Mais le tarif l’est tout autant (entre 500 et 900 euros HT). 
  • Sites spécialisés (Carriere Commerciale, Bati job…). Grâce à ces plateformes, vous mettez en adéquation vos besoins et des profils vraiment pertinents. Le tarif est un peu plus abordable pour une TPE comme la vôtre (moins de 200 euros HT). 
  • Réseaux sociaux professionnels. LinkedIn et Viadeo restent les meilleurs réseaux en matière de recrutement via Internet. C’est également un moyen efficace et à coût modéré de vous démarquer de vos concurrents pour attirer les meilleurs profils. Bien entendu, vous devez être actif sur ces canaux. Postez une annonce par exemple sur LinkedIn Carrières, elle sera ensuite distribuée aux candidats potentiels en fonction des correspondances. Cette méthode vous ouvre la porte à de nombreux talents..

Sélectionnez les CV efficacement

Bien analyser les CV est une étape clé pour réussir son recrutement. 

Affinez au maximum vos critères pour ne perdre pas du temps à recevoir en entretien un profil qui ne fera clairement pas l’affaire. 

Établissez un tableau de compétences avec vos impératifs (non négociables) et les données rédhibitoires. Il vous permet de visualiser immédiatement si tel ou tel postulant répond à vos exigences et éliminer celui qui ne les remplit pas suffisamment. 

Soyez vigilant : il doit y avoir une cohérence entre l’expertise prétendue du candidat et les éléments concrets du CV. Par exemple, vous recherchez une assistante de direction ou une secrétaire : un profil avec une grande expérience mais avec un CV bourré de fautes (orthographiques, grammaticales…) risque de ne pas vous intéresser. A contrario, vous avez besoin d’un graphiste : s’il présente un Curriculum Vitae très clair, inventif et visuellement attractif, mais avec quelques formulations inadaptées, vous tenez peut-être votre candidat idéal… 

Mettez de côté les critères de discrimination comme l’âge, la nationalité qui ne peuvent être pris en compte comme le stipule le Code du travail…  

Bon à savoir : certaines informations vous semblent incohérentes lors de la lecture du CV… N’hésitez pas à appeler le candidat pour obtenir des éclaircissements ou à vérifier si elles correspondent aux données diffusées par l’intéressé sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn…).

Un bon entretien d’embauche pour un bon recrutement

Vous avez fait une présélection des candidats, c’est bien ! Maintenant place à la prise de contact directe. 

Mener des entretiens d’embauche nécessite un minimum de préparation pour obtenir des résultats concluants. Préparez des questions pertinentes destinées à lever vos doutes quant aux compétences et au parcours des candidats.

Vous pouvez choisir de mener :

  • Un entretien directif. Les échanges entre vous et le candidat sont standardisés. Vous limitez ainsi les jugements subjectifs. Mais vous risquez également de passer à côté d’un bon candidat si vous restreignez la spontanéité.
  • Un entretien libre. Il s’agit ici de favoriser les interactions spontanées afin de mieux juger les capacités de réponse, d’écoute et d’adaptation du postulant. Faites attention à ne pas vous laisser berner par un “beau parleur’’.

Pour optimiser vos sessions de recrutement, regroupez les entretiens sur une ou deux journées. 

En tant que dirigeant d’une TPE, vous n’êtes pas forcément un bon DRH. La gestion du personnel est un métier à part entière qui s’apprend. Vous pouvez vous faire accompagner avec des formations dédiées pour établir un bon diagnostic à la fin des entretiens ou pour les préparer afin d’optimiser ce face à face.

Le saviez-vous ? Pour réduire le risque d’erreur de casting, vous pouvez opter pour la méthode d’assessment (mise en situation ou jeu de rôle) combinée à des tests cognitifs en ligne. Ces outils prédictifs permettent d’obtenir des données plus objectives que votre simple jugement. 

Utilisez les outils digitaux pour simplifier le processus de recrutement !

En 2019, les outils digitaux sont de formidables atouts pour recruter plus efficacement et plus rapidement le bon profil.

Ils peuvent simplifier le processus de recrutement à plusieurs étapes.

Logiciel de gestion de recrutement 

Grâce aux logiciels de recrutement dédiés aux TPE (Recrutor, Softy, Chaze…), vous allez gagner du temps ! 

Les étapes pour trouver le bon profil sont automatisées et simplifiées : 

  • Tri automatique des CV en fonction des critères de sélection préétablis.
  • Gestion de l’intégralité du processus de recrutement depuis une plateforme (multidiffusion des offres, organisation des entretiens, tests cognitifs…).

Avec un seul outil, vous gérez de manière optimale votre recrutement grâce à ses nombreuses fonctionnalités très intuitives. Même si ce type de logiciel a un coût, il est rapidement rentabilisé par le temps gagné et la simplification des procédures.

Assessment et tests psychologiques en ligne

Pour évaluer concrètement vos candidats avant même de les rencontrer lors d’un entretien, faites-leur passer des tests sur une plateforme en ligne comme par exemple TalentLens.

Sur le papier, un candidat peut avoir toutes les compétences requises, mais une fois à son poste, ne pas réussir à les utiliser à 100 % et ne pas avoir le potentiel pour performer.

Vous avez besoin de données chiffrées et de statistiques objectives pour vous faire une idée précise des capacités d’adaptation de vos postulants en situation.

Ces tests psychométriques ont une valeur scientifique et permettent d’évaluer :

  • La personnalité
  • Les motivations
  • L’intelligence émotionnelle
  • Le raisonnement…

Ils vous donnent un indice fiable sur les faiblesses et les forces des postulants. Avant l’entretien d’embauche, vous présélectionnez plus efficacement les individus susceptibles de convenir pour le poste. 

Pour une meilleure prédictivité, combinez ces tests avec des mises en situation (assessments ou jeux de rôle) proposées par des cabinets spécialisés. 

Avec une approche multicritère, vous augmentez vos chances de trouver le bon profil du premier coup.

Entretiens d’embauche par vidéo

Ne vous privez pas de postulants à fort potentiel sous prétexte qu’ils vivent à l’étranger !

Grâce à Skype, vous pouvez évaluer les candidats avec des entretiens vidéo. C’est une très bonne solution pour vous permettre de recruter facilement des profils internationaux ou des postulants qui ont d’autres obligations professionnelles lors de vos sessions de recrutement. C’est également l’occasion de proposer des jeux de rôles pour détecter leurs réelles compétences. 

Savoir comment recruter un bon profil n’est plus une question pour vous. En suivant ces pistes et ces différentes étapes de recrutement, vous allez dégoter la perle rare plus facilement et plus rapidement. Une fois le salarié embauché, n’oubliez pas d’accompagner ce nouveau collaborateur pour favoriser son intégration et s’assurer qu’il reste pour performer dans votre entreprise.

Bon à savoir : pour trouver le candidat idéal, contactez votre conseiller de la CCI Nice Côte d’Azur. Il saura vous accompagner dans votre processus de recrutement afin de vous faciliter la tâche.

Je contacte un conseiller

César Imbert
* Champs obligatoires
« Les informations recueillies ci-dessus font l’objet d’un traitement de données dont la finalité est la gestion de votre demande et la communication d’information sur les services de la CCINCA. La CCI Nice Côte d’Azur (20 bd. Carabacel – CS 11259 – 06005 NICE CEDEX 1, représentée par son Président) est responsable de ce traitement. Vous disposez de droits sur vos données. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. »

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *