Toute l’actualité > Portrait de femme > Jessica BOVIS, Agence immobilière Bovis (Beaulieu-sur-mer)

Jessica BOVIS, Agence immobilière Bovis (Beaulieu-sur-mer)

« Arriver à concilier vie personnelle et vie professionnelle reste encore un véritable challenge pour nous »

Directrice de l’agence immobilière Bovis, qui existe depuis 126 ans sur la Côte, membre de plusieurs commissions de la CCI et active dans une association, rencontre avec Jessica Bovis.

 À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars, la CCI Nice Côte d’Azur met à l’honneur durant toute cette semaine des femmes chefs d’entreprise, engagées dans la vie économique du territoire azuréen et faisant partie des membres élu(e)s de la CCI Nice Côte d’Azur.

Depuis combien de temps dirigez-vous votre entreprise ?

J’ai racheté l’entreprise à mon père en 2010. Je représente la 4e génération. Notre agence immobilière est la plus ancienne de la Côte d’Azur. Elle a été fondée par mon arrière-grand-père Joseph Bovis en 1895, architecte de formation.

Dans quel domaine d’activité évoluez-vous ? Présentez-nous votre entreprise…

Nous assurons les missions traditionnelles d’une agence immobilière : ventes, location, etc. Mais nous proposons également un service d’administration de bien, du property management de propriété individuelle : suivi de l’entretien courant, mise en œuvre des travaux, gestion des urgences, etc.

Vous êtes très impliquée dans la vie économique : quel est votre rôle d’élue à la CCI ? Exercez-vous d’autres mandats professionnels ou associatifs ?

Je siège dans plusieurs commissions de la CCI : Finances, Impôts, Urbanisme et Commerce. Je représente notamment la CCI au sein de la commission départementale des impôts. Je suis également administratrice de la FNAIM  06 et déléguée nationale de cette association.

Si vous deviez décrire votre approche du management en quelques mots, que diriez-vous ?

Je suis à la tête d’une petite entreprise familiale et je tiens à maintenir cette valeur de proximité avec mes collaborateurs comme avec mes clients. Je suis toujours disponible pour mon équipe et j’aime échanger avec elle et l’écouter, même si au final, je prends les décisions.

Pour vous, est-ce toujours un challenge d’être femme et chef d’entreprise dans l’économie d’aujourd’hui ? Que reste-t-il à conquérir ?

Sincèrement au niveau professionnel je n’ai jamais ressenti de différence. Lorsque j’ai racheté l’agence je n’avais pas 30 ans et je pense qu’on m’attendait plus à cause de mon âge que de mon sexe. Il est vrai que nous devons plus que les hommes faire nos preuves même si le domaine s’est largement féminisé. Professionnellement que ce soit avec mes clients, au sein de la CCI ou avec mes collaborateurs, je ne sens pas de différence. Cependant, arriver à concilier vie personnelle et vie professionnelle reste encore un véritable challenge pour nous.