Toute l’actualité > Portrait de femme > Stéphanie CALVIERA, SMR Services (Nice)

Stéphanie CALVIERA, SMR Services (Nice)

« Le fait d’être une femme ne m’a jamais posé problème professionnellement »

À l’occasion de la journée internationale du droit des femmes, rencontre avec Stéphanie Calviera, dirigeante de SMR Services et membre élue de la CCI Nice Côte d’Azur, en charge de la commission Industrie.

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars, la CCI Nice Côte d’Azur met à l’honneur durant toute cette semaine des femmes chefs d’entreprise, engagées dans la vie économique du territoire azuréen et faisant partie des membres élu(e)s  de la CCI Nice Côte d’Azur.

 Depuis combien de temps dirigez-vous votre entreprise ?

Je dirige SMR Services depuis 2008.

Dans quel domaine d’activité évoluez-vous ? Présentez-nous votre entreprise…

Nous sommes une entreprise familiale de carrosserie industrielle. Nous faisons de la réparation et de l’entretien de matériels de voirie et travaux publics : bennes à ordures ménagères, grues, nacelles… Nous sommes vraiment sur un marché de niche.

Vous êtes très impliquée dans la vie économique : quel est votre rôle d’élue à la CCI, exercez-vous d’autres mandats professionnels ou associatifs ?

C’est mon premier mandat à la CCI Nice Côte d’Azur. Je suis présidente de la Commission Industrie. C’est une commission paradoxalement très féminine puisque la vice-présidente est Madame Laure Carladous. En parallèle, je suis également présidente des adhérents directs au sein de l’UPE06.

Si vous deviez décrire votre approche du management en quelques mots, que diriez-vous ?

Mon management est très centré sur l’humain. Je fais en sorte que nos salariés soient dans le confort et la sécurité.

Pour vous, est-ce toujours un challenge d’être femme et chef d’entreprise dans l’économie d’aujourd’hui ? Que reste-t-il à conquérir ?

Je ne me suis jamais posé la question, j’ai toujours baigné dans ce milieu, même si celui-ci est très masculin. Le fait d’être une femme ne m’a jamais posé problème professionnellement. Cependant, je pense qu’au niveau des conseils d’administration de grandes sociétés, nous pourrions tendre encore plus vers la parité. Mais il y a de belles évolutions, c’est le cas notamment au sein de la CCI Nice Côte d’Azur et de l’UPE06 (nous sommes à parité).